Voyage au japon : à la découverte des vêtements traditionnels japonais

Pour les Japonais, les vêtements traditionnels sont ceux qui leur distinguent des pays occidentaux. Leurs façons de s’habiller est même une des parties essentielle de leur culture. Certains de ces vêtements sont portés au Japon depuis des siècles : kimonos, yukatas, haori, geta… Le tout avec une élégance japonaise qui fait le charme de leur pays. 

Le célèbre Kimono 

Quand on parle de vêtement japonais, le Kimono est la première image qui vient à l’esprit. En effet, cette longue chemise à manche large doté d’une forme en T et d’un magnifique obi (une ceinture japonaise) continue d’attirer les plus grands créateurs. Elle symbolise également la culture japonaise à travers le monde. 

Dans le meme genre : Comment entrer au Canada avec ou sans Visa ?

Aujourd’hui, la plupart des Japonais adoptent des styles occidentaux, mais les kimonos sont toujours portés pour des occasions spéciales telles que les mariages, les cérémonies et les festivals. 

Il faut savoir qui le port d’un kimono exige plusieurs règles. L’art de porter ce vêtement se nomme kitsuke en langue japonais. Elle demande beaucoup de pratique et de savoir-faire. Le vrai kimono traditionnel coûte cher, seulement 40 % des Japonais en possède. Ces raisons ont affaibli la pratique de cette tradition au cours des siècles. 

En parallèle : Découverte de l'île de Barbade

Pour s’informer au maximum, il est important de découvrir des kimonos pour homme. Voici les différents types de kimono : 

  • Le hakama montsuki : un ensemble de cérémonies traditionnelles pour homme.
  • Le yukata un kimono très coloré et assez léger à porter pendant l’été.

Le Jinbei : un habillement pour l’été 

Le Jinbei est une sorte de pyjama, mais en version plus élégante. Ce vêtement d’intérieur n’est principalement porté pas les hommes. Elle est composée d’un short et d’une veste à manches courtes assortie, ce vêtement deux pièces est confectionné en coton pour laisser respirer la peau. Le jinbei, léger et confortable à porter, est apprécié des Japonais, mais aussi par les occidentaux comme pyjamas et vêtements d’été.

Il est fermé en croisant les deux côtés comme un kimono, mais les côtés sont fermés avec un cordon fin au lieu d’un obi. La couleur de ce vêtement est généralement sobre, avec des nuances de bleu, de noir ou de gris, et des motifs géométriques très subtils (comme des rayures). 

Le Hakama : un pantalon japonais 

Les hakamas sont des pantalons traditionnels japonais à larges plis. Dans le passé, il était réservé pour la noblesse et pour les guerriers japonais (samouraïs).

Au-delà d’un « simple » vêtement qui complète l’équipement lors d’une pratique de l’Aïkido, il symbolise l’engagement des traditions générationnelles. Ainsi, il représente la nature du Bushido.

Aujourd’hui, le port du hakama permet aux pratiquants de s’immerger dans la pratique du combat tout en adoptant une bonne attitude, car il représente la vie.

Voici deux types de hakama :

  • Le hakama umanori, c’est un pantalon divisé par le milieu. Il existe différents types de hakama Umanori portés par différentes personnes à des fins différentes.
  • Hakama Andon ou bakama, non divisé, ce pantalon ample est assez similaire à une jupe.